• Connexion

Présentation du Forum

À L’OFFENSIVE POUR LES DROITS HUMAINS

Réaliser une vision, mettre en oeuvre une stratégie et garantir l’espace de la société civile, la pierre angulaire du développement humain.

LES PLUS GRANDES RÉUSSITES DE L’HUMANITÉ

Dans toutes les sociétés, des individus sont devenus des défenseurs des droits humains, et se sont réunis en de multiples types d’organisation collective, développant une société civile indépendante qui a contribué à l’amélioration du bien être de tous contre les intérêts limités d’une minorité. En travaillant ensemble, ils ont été à l’origine des plus grandes avancées de l’humanité, comme par exemple l’abolition de l’esclavage, la reconnaissance et la défense des droits des femmes, la lutte contre l’apartheid, l’anti colonialisme, l’abolition croissante de la peine de mort, la criminalisation de la torture et des traitements dégradants, le développement de la justice internationale et la répression des crimes internationaux et la défense des droits des travailleurs.

Leur nombre croît, partout nous voyons l’apparition de formes indépendantes de société civile qui contribuent à la défense des droits et libertés universels, y compris le droit à l’environnement, le droit à la justice, le droit à la paix, le droit au développement, les droits civils et politiques et les droits économiques, sociaux et culturels.

Cependant, ces dernières années, une tendance inquiétante s’est affirmée et les empêche d’œuvrer: alors qu’un nombre croissant de personnes revendiquent et exercent leurs droits, il sont confrontés à des attaques d’un niveau sans précédent, dans le monde entier. Celles et ceux qui mettent en lumière et dénoncent les violations des droits humains qu’ils soient des défenseurs des droits humains, des journalistes, des lanceurs d’alertes, représentants d’organisations populaires, leaders sociaux ou d’autres militants, mettent en jeu leurs carrières et dans certains pays, ils risquent même leur vie.

 

CONTRECARRER LA RESTRICTION DES LIBERTÉS

Dans le monde, les autorités restreignent l’espace de liberté des mouvements de droits humains formels et informels de façon de plus en plus drastique et sévère, en adoptant des lois de plus en plus liberticides ou en érigeant des barrières administratives qui empêchent les organisations de la société civile de mener à bien leur action. Elles limitent l’accès au financement, y compris étranger, des ONG, étendent les limitations aux conditions d’enregistrement, elles contrôlent et limitent les activités des associations, pénalisant leur expression, leurs opinions et leurs activités- l ‘expression de leur désaccord ou en limitant leur droit de manifester ou de se réunir.

 

UNE FORCE D’IMPULSION POUR PROMOUVOIR LE PLURALISME, LA LIBERTÉ DE PENSÉE, DE PAROLE, DE RELIGION ET DE CONSCIENCE

Dans presque toutes les sociétés du monde, le racisme, la xénophobie, l’homophobie et l’incitation à la haine de “l’autre” du fait de ses croyances philosophiques, politiques ou religieuses, ou de ses origines, persistent et augmentent. Dans ces contextes, la société civile, qu’elle soit organisée ou non, intervient pour promouvoir le pluralisme et les libertés d’opinion, d’expression, de religion et de conscience. Ce faisant, les voix indépendantes de ce monde qui défendent ces principes, notamment les défenseurs des droits humains, sont également attaquées.

 

UNE FORCE D’IMPULSION POUR UNE ÉCONOMIE JUSTE ET DURABLE, ET POUR L’ÉGALITÉ.

Les inégalités économiques et de revenus ont augmenté de façon spectaculaire dans le monde entier, contribuant ainsi au “mauvais développement” de l’humanité. Des millions de personnes sont expulsées de force de leur maison mais aussi de leur pays, n’ont pas ou peu accès à l’éducation, à une couverture santé, à la nourriture ou à l’eau potable, et travaillent dans des conditions indignes, tandis qu’un petit nombre de personnes amasse des richesses et des ressources à des niveaux qui rivalisent avec les revenus d’États-nations entiers. Sur tous les continents, les ONG se mobilisent pour la justice et les réparations. L’accès à la justice reste encore – dans la majorité des cas – une illusion pour les victimes.

 

LUTTER ENSEMBLE

Les droits humains sont une vision mais aussi une pratique. Un discours mais aussi une stratégie. Un projet pour le présent et un rêve pour l’avenir. Une manière de penser mais aussi une manière d’agir. Une manière d’articuler un argument significatif qui défend les autres contre l’arbitraire, la discrimination et l’autocratie, sans prendre le risque de susciter un autre arbitraire, une autre discrimination et une autre autocratie. Une manière de concevoir la sécurité comme une condition de la liberté, et non pas la liberté contre la sécurité.

Ce forum présente les réponses développées par les organisations de défense des droits humains du monde entier et notamment dans la région Sud-Africaine, pour faire face aux attaques portées à l’universalité des droits humains et contre les mouvements de défense des droits humains. Il présente des manières de défendre et soutenir les droits humains, de promouvoir l’échange d‘expériences et de bonnes pratiques afin de renforcer la participation de la société civile à une gouvernance démocratique et renforcer sa contribution au développement humain. Il énonce une stratégie pour réaffirmer les droits en tant qu’objectifs légitimes du bien-être de la communauté. Il illustre la capacité extraordinaire du mouvement mondial de défense des droits humains à résister et à lutter.