• Connexion

Programme du Forum

Mardi, 23 août 2016

Horaire Activité
9.00 – 12.00 Discours d’ouverture- Défendre les droits humains dans un monde en désordre
Retour à l’hôtel, manifestation et déjeuner.
14.00 – 15.30 Plénière – Planter le décor
Pause Café
15.45 – 18.00 Contexte – Session 1 / 4 Les restrictions de la liberté d’association et des droits humains au nom de la sécurité EN, ES(tbc), FR, RU Les États et les sociétés, confrontés à la montée du terrorisme, opposent à tort la sécurité et la liberté. Ils justifient des restrictions qui menacent les fondements même de la démocratie et des droits humains. L’abus des services de renseignement à des fins politiques, y compris contre les ONG indépendantes, est devenu un phénomène mondial. Quels sont les défis liés à l’équilibre entre libertés individuelles et sécurité ? Quel est l’isolement du mouvement de défense des droits humains. Comment les organisations de la société civile du monde entier ont-elles été confrontées à des restrictions opérationnelles et juridiques, du fait des réglementations liées à la lutte contre le terrorismes, notamment dans le cas du Groupe d’action financière (GAFI), un organisme intergouvernemental établi sous l’égide du G7 ?
15.45 – 18.00 Contexte – Session 2 / 4 Défendre les principes des droits humains dans des sociétés hétérogènes AR, EN, ES, FR, TR Dans le monde, les ONG sont remises en question par d’autres groupes de la société, au nom de valeurs soi-disant contraires, et souvent avec le soutien des États et/ou élites gouvernementales, dans un environnement médiatique restreint. Des groupes utilisent la religion, la moralité, la tradition ou même la peur pour remettre en question des principes de droits humains mais aussi l’intégrité physique ou morale des personnes, principalement des femmes, et attaquent les défenseurs de ces droits. Les groupes œuvrent dans un contexte de crises économiques et remettent en question les mouvements des droits humains, ils les instrumentalisent ou s’en écartent. Quelle est l’étendue de cette division sociale de défense des droits humains? Quelles sont les attaques menées contre les droits sexuels et reproductifs, l’orientation sexuelle des individus, la parité, les minorités religieuses, la liberté d’opinion, d’expression et de conscience et le droit à la liberté d’association.
15.45 – 18.00 Contexte – Session 3 / 4 Invoquer les valeurs morales, religieuses ou traditionnelles pour construire un nouvel ordre mondial: les États qui s’opposent aux principes des droits humains AR, EN, ES (TBC) FR, RU Invoquant des valeurs morales, religieuses ou traditionnelles ou utilisant le prétexte d’un nouvel ordre mondial géopolitique, plusieurs États déploient une politique proactive pour remettre en question les principes des droits humains. Au sein des autorités de ces pays, certains utilisent ces arguments pour restreindre la liberté de parole et renforcer leur pouvoir et leur influence au niveau national. Aujourd’hui, la plupart d’entre eux s’engagent au niveau international et accusent “l’occident” de mener une croisade pour les libertés et droits universels. Du parrainage du wahhabisme au financement des mouvements européens d’extrême droite, en passant par l’utilisation de médias internationaux, ces efforts contribuent à réduire et remettre en question l’universalité des droits humains. Quelle est la portée et l’impact des attaques contre les droits humains menées par les États à l’échelle nationale et internationale? Comment le rôle de la société civile est-il remis en jeu par ces attaques ?
15.45 – 18.00 Contexte – Session 4 / 4 Une mondialisation déséquilibrée et injuste: les conséquences d’une économie qui ignore les droits humains et les groupes de la société civile EN, ES, FR Le déploiement des intérêts économiques se fait aux dépens des peuples. La société civile est attaquée alors qu’elle essaye de défendre les droits des personnes. Dans certains cas, les défenseurs des droits sont assassinés dans la plus parfaite impunité. Pour leur part, les États négocient des accords commerciaux et d’investissement qui diminuent leur capacité à mener à bien leurs obligations de respecter, protéger et soutenir les droits humains. Dans certains cas, ils marginalisent des populations tout entières en ignorant leurs droits à la nourriture, à la santé, à l’éducation et d’autres droits sociaux. Ces accords commerciaux et d’investissement n’apportent ni les garanties nécessaires pour assurer le respect du droit humanitaire international, ni un accès adapté aux soins. Au cœur de la mondialisation, beaucoup d’acteurs privés, y compris les entreprises multinationales, violent ou contribuent à la violation des droits humains. Ils tirent les profits des opérations qui violent les droits humains dans leur sphère d’influence. Ils exercent des pressions pour la mise en place de lois et de politiques favorisant leurs propres intérêts, contraires aux intérêts publics et aux droits humains.

Mercredi, 24 août 2016

Horaire Activité
9.00 – 10.45 Riposte! – Session 1 / 8 Redéfinir le financement des activités de défense des droits humains AR, EN, ES (TBC), FR, RU La tendance mondiale à limiter les financements transfrontaliers et la diminution de l’espace accordé à la société civile a un impact négatif sur la capacité qu’ont plusieurs organisations volontaires, groupes communautaires, ONG, dirigeants de société civile et donateurs à mener à bien leurs tâches. Elle attaque donc les fondements mêmes de la société civile. En même temps, la société civile doit répondre à des bailleurs de plus en plus exigeants, aux dépens du développement libre de leurs activités militantes. Comment peuvent-ils s’adapter et comment prévoient-ils leurs mobilisations à venir pour assurer la pérennité du mouvement des droits humains dans un tel environnement ?
9.00 – 10.45 Riposte! – Session 2 / 8 La société civile influence les projets économiques mondiaux AR, EN, ES, FR Quelles initiatives ont-elles permis de renforcer la participation de la société civile dans la gouvernance économique mondiale ou régionale, afin de s’assurer que les États, les institutions financières internationales et les entreprises intègrent la société civile, et avancent vers l’intégration des droits humains dans leurs politiques de développement, d’investissement et d’échanges ?
9.00 – 10.45 Riposte! – Session 3 / 8 Les lanceurs d’alerte: Exposer les violations et la corruption, chercher la transparence, préserver le droit à la liberté d’information EN, ES, FR Les lanceurs d’alerte, les journalistes et les organisations de défense des droits humains jouent un rôle important quand il s’agit de demander des comptes aux gouvernements et aux entreprises pour leurs activités illicites, la corruption, la maltraitance, les violations des droits et les dommages environnementaux. Ils agissent souvent au péril de leur vie. Leur vulnérabilité est devenue plus inquiétante dans le contexte de l’espace réduit accordé à la société civile. Quel est le rôle joué par les lanceurs d’alerte dans le soutien de la responsabilité démocratique? Quels sont les initiatives et mécanismes qui ont aidé à protéger les lanceurs d’alerte de poursuites abusives ?
9.00 – 10.45 Riposte! – Session 4 / 8 Comment le mouvement de défense des droits humains peut-il s’engager davantage avec le reste de la société? EN, ES (TBC), FR, RU, TU En réponse à des situations où la défense des principes des droits humains encourent le risque d’aliénation ou d’isolement, quelles alliances stratégiques se sont développées pour reconquérir et élargir une audience ?
Pause café
11.00 – 13.00 Riposte! – Session 5 / 8 Un bouclier et une épée: faire respecter les droits par le pouvoir judiciaire EN, ES (TBC), FR, RU Quelles sont les initiatives qui ont aidé à protéger, à défendre et à garantir l’espace vital de la société civile grâce au pouvoir judiciaire ?
11.00 – 13.00 Riposte! – Session 6 / 8 Déployer un plaidoyer innovant EN, FR, RU En réponse à un environnement restreint, quelles initiatives de plaidoyer se sont développées pour apporter des réponses plus efficaces des États tiers d’influence et des groupes ayant un impact sur les droits humains ?
11.00 – 13.00 Riposte! – session 7 / 8 La narration AR, EN, ES(tbc), FR, RU, TR Les narrations et cadrages négatifs contribuent de plus en plus à l’isolement des organisations de défense des droits humains dans le monde entier. Les autorités ont recours à un discours péjoratif, notamment via des campagnes de presse diffamatoires qui affectent et dé-légitiment les acteurs de la société civile, tout particulièrement ceux qui sont impliqués dans des activités de défense des droits humain. Quelles initiatives se sont développées pour contrer ces attaques et permettre à la société civile, particulièrement aux organisations de défense des droits humains, de se défendre et affirmer leur légitimité ?
11.00 – 13.00 Riposte! – Session 8 /8 Utiliser internet et les réseaux sociaux – atteindre et impliquer de nouveaux publics en sécurité AR, EN, ES, FR Les campagnes menées sur Internet apportent des possibilités illimitées pour toucher et impliquer un large public. Pour atteindre cet objectif, de nouvelles méthodes et des outils spécifiques sont employés. Comment s’assurer que la vie privée, les données et la liberté de choix sont protégées sur les réseaux sociaux et par les entreprises d’Internet? Comment sensibiliser les utilisateurs aux conditions de service qu’ils ont acceptées ?
Déjeuner
14.30 – 16.00 Conclusion / Rapports des tables rondes
Pause café
16.15 – 18.00 CEREMONIE DE CLOTURE